Informations liées au COVID-19

https://www.pasteur.fr/fr

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseil-aux-voyageurs/

 

Formalites :

 

  • IMPORTANT : A compter du 27 mars 2021, test PCR exigé pour les arrivées en Espagne continentale, sur les îles Canaries (Fuerteventura, Lanzarote, Grande Canarie, Tenerife) et les îles Baléares (Majorque, Minorque et Ibiza).

 

Tous les voyageurs de plus de 6 ans devront présenter un résultat négatif au test PCR, réalisé dans les 72 heures avant l'arrivée, voie terrestre, aérienne ou maritime.

 

  • Les voyageurs à destination des Baléares ont par ailleurs l'obligation de télécharger l'application Radar COVID-19 sur leur appareil mobile, qu'ils doivent maintenir active pendant toute la durée de leur séjour aux Canaries et pendant au moins 15 jours après leur retour dans leur lieu d'origine.

 

  • Vous devez remplir un formulaire de contrôle sanitaire depuis le 01 juillet 2020 que vous devrez présenter aux contrôles à votre arrivée en Espagne. Pour remplir ce document, merci de cliquer sur ce lien : https://spth.gob.es/

 

  • Concernant l'éventuel impact du Coronavirus sur votre séjour, nous vous invitons à consulter la page ci-dessous du site officiel France Diplomatie :

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations-coronavirus-covid-19/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions/article/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions
 

  • Les mineurs voyageant seuls ou avec une personne ne disposant pas de l'autorité parentale doivent être munis d'une autorisation de sortie de territoire.
  • Ressortissants étrangers et binationaux,  devront être en conformité avec les différentes réglementations en vigueur, selon leur nationalité et devront s'informer auprès de leur consulat.


IMPORTANT : Résolution du 29 juin 2020 de la direction générale de la santé publique, de la qualité et de l'innovation, concernant les contrôles sanitaires à effectuer aux points d'entrée de l'Espagne, qui établit ce qui suit :

  • Tous les passagers arrivant en Espagne par voie aérienne ou maritime doivent subir un bilan de santé avant d'entrer dans le pays. Ces contrôles peuvent comprendre la prise de température, un contrôle documentaire et un contrôle visuel de l'état du passager.

Le contrôle de la température sera effectué régulièrement afin d'identifier les voyageurs fiévreux. Une température égale ou supérieure à 37,5 ºC est établie comme limite de détection.

  • Tous les passagers en provenance d'un aéroport ou d'un port situé en dehors du territoire espagnol doivent remplir un formulaire de santé publique. Le processus de remplissage du formulaire se fera par voie électronique, de sorte que toutes les personnes qui se rendront en Espagne doivent le remplir avant leur départ via l'adresse Internet: www.spth.gob.es, ou à en utilisant l'application gratuite ESPAGNE TRAVEL HEALTH-SpTH. Une fois le formulaire rempli, le passager obtiendra un code QR, qui devra être présenté à son arrivée en Espagne.

Une période de transition est établie, jusqu'au 31 juillet 2020, au cours de laquelle les passagers internationaux qui n'ont pas pu remplir le formulaire de santé publique par voie électronique peuvent le présenter à leur arrivée en Espagne sur papier.

Les passagers dont la température est supérieure à 37,5 °C, ou ceux qui, sur la base des informations contenues dans le formulaire de santé publique, ou après contrôle visuel, sont soupçonnés d'être atteints de COVID-19 ou d'une autre pathologie transmissible, seront soumis à une nouvelle évaluation sanitaire, afin de déterminer s'il existe un soupçon de risque pour la santé publique. Ce contrôle secondaire comprendra une nouvelle prise de température et une évaluation de son état clinique et épidémiologique. Dans l'hypothèse où après la nouvelle évaluation sanitaire, la suspicion que le passager pourrait souffrir d'une pathologie pouvant présenter un risque pour la santé publique est confirmée, les protocoles d'alerte sanitaire établis pour, en coordination avec les autorités sanitaires et les communautés autonomes, procéder à leur orientation vers un centre de santé. Pour ce faire, l'autorité sanitaire peut demander la collaboration d'autres organismes impliqués.
 

  • Cette résolution restera en vigueur jusqu'à ce que le gouvernement déclare la fin de la situation de crise sanitaire causée par COVID-19.
  • PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE, en cas de contrôle, vous êtes passibles d’une amende de 100 euros.

 

Le port du masque devient obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu'une distance d'un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes.
Port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer.
Exceptions faites sur les plages, dans les piscines, lors de la pratique d'activités sportives, et pour les personnes qui ne peuvent pas le faire pour des raisons de santé justifiées.

 

Formalités d'entrée en Espagne

 

Il est conseillé au client de consulter avant votre réservation et jusqu'au jour du départ les sites suivants :

https://www.pasteur.fr/fr
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

https://es.ambafrance.org/Covid-19-a-savoir-pour-tout-deplacement-entre-la-France-et-l-Espagne

 

Formalités pour les ressortissants français

Une carte nationale d'identité ou un passeport individuel en cours de validité.

Depuis le 26 juin 2012, les enfants ne peuvent plus être inscrits sur le passeport de leurs parents. Ainsi un enfant qui voyage avec l'un de ses parents (ou une personne titulaire de l'autorité parentale) doit posséder soit une carte nationale d'identité, soit un passeport individuel en cours de validité (qui peut être obtenu pour tout mineur, même un bébé). Dans le cas de la carte nationale d'identité, les autorités douanières peuvent exiger un document prouvant que l'accompagnant est bien le parent (livret de famille ou acte de naissance par exemple).

Au sein de l’Union européenne (UE), la carte nationale d’identité en cours de validité de moins de 10 ans est suffisante pour les voyageurs de nationalité française (validité après la date de retour). Le passeport valide après la date de retour peut également être utilisé.

Attention : Il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une carte d'identité nationale (CNI) portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

 

Formalités pour les ressortissants non français

Selon leur nationalité, les voyageurs doivent être en conformité avec les formalités d’entrée exigées par le pays de destination. Veuillez ainsi vous rapprocher des autorités compétentes, à savoir le consulat du pays de destination.

N'oubliez pas de contrôler la validité de vos papiers d'identité afin d'être conforme avec les autorités à l'entrée du pays.



À NOTER : L'autorisation de sortie du territoire des mineurs est de nouveau obligatoire à compter du 15 janvier 2017
La loi du 3 juin 2016 relative à la lutte contre le terrorisme et le décret du 2 novembre 2016 ont rétabli l'autorisation de sortie de territoire pour les mineurs. À compter du 15 janvier 2017, un mineur non accompagné d'une personne détentrice de l'autorité parentale ne pourra plus quitter le pays sans autorisation de sortie.
L’autorisation de sortie du territoire sera exigible pour tous les mineurs résidant en France et quelle que soit leur nationalité.

Formulaire d’autorisation de sortie de territoire CERFA n°15646*01 à télécharger ici : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15646.do

Vous pouvez également consulter les sites ci-dessous pour plus d’informations :
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11090
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1359